Télétravail : quel statut choisir ?

Télé travailler, oui … mais sous quel statut ? Indépendant, salarié, entreprise de portage … Quel est le statut télétravail à choisir selon votre situation ?

statut teletravailleur
Vous pouvez travailler de chez vous sous trois statuts différents :

le statut télétravail d’indépendant

Vous êtes alors entrepreneur individuel. Vous êtes enregistrés auprès de la Chambre des Métiers et vous cotisez vous-mêmes pour le paiement de vos charges. Vous faites votre propre comptabilité, vos propres démarches administratives. Vous ne possédez pas de feuille de salaire car vous êtes votre propre patron.
L’avantage de ce système est une liberté totale car vous êtes le patron et n’avez de compte à rendre à personne, si ce n’est à vos clients. Le fruit de votre travail rentre directement dans votre poche sans intermédiaires.
L’inconvénient est la lourdeur du système avec toutes ces tracasseries administratives et parfois des difficultés de gestion. Vous devez vous même vous acquitter des charges sociales (vieillesse, sécu, URSSAF …) et avez un souci supplémentaire de comptabilité et de gestion par rapport à un salarié.
Vous ne possédez pas en outre de couverture chomage en cas de cessation d’activité.
Mais vous trouvez du travail plus facilement qu’un salarié, et vous gagnez plus en règle générale.

le statut télétravail de salarié

Là le cas est simple, vous êtes salariés d’un ou plusieurs employeurs, pour lesquels vous travaillez de votre domicile. Vous avez les mêmes avantages, les mêmes droits qu’un employé « classique », c’est à dire travaillant dans les locaux de l’entreprise.
L’employeur peut parfois vous fournir le matériel pour travailler chez vous, mais pas toujours.
C’est la formule la plus sûre, vous bénéficiez d’une couverture sociale, d’un salaire fixe et d’une couverture chômage. Le plus dur étant bien entendu de trouver ces employeurs qui vont vous faire travailler à domicile.
Les offres ne sont pas très fréquentes et les emplois très prisés.
Une entreprise préfèrera le plus souvent faire travailler un indépendant (voir ci-dessus) qu’un salarié, pour des raisons de coût et d’organisation.

le statut de salarié d’une entreprise de portage

C’est une alternative à mi chemin entre le salariat et l’indépendance.
Vous êtes indépendant dans le sens où vous cherchez vous même vos clients, vous fixez vos prix, vous négociez les modalités de fonctionnement avec votre client.
Vous êtes salarié dans le sens où vous allez faire appel à une société de portage qui va toucher à votre place vos honoraires, s’occuper du paiement de toutes vos charges sociales et vous reverser un salaire avec feuille de paye comme un salarié classique. Vous bénéficiez alors d’une bonne couverture sociale, de l’assurance chomage, des congés payés, et aucun souci administratif.
L’inconvénient de ce système, c’est que vous n’avez pas de salaire garanti puisque vous devez trouver vous mêmes vos clients. L’entreprise de portage vous salarie le temps de l’exécution de votre mission uniquement.
Le deuxième inconvénient est que vous gagnez moins qu’en tant qu’indépendant. L’entreprise de portage vous reverse environ 50% du montant de votre mission, alors qu’en tant qu’indépendant vous avez un salaire net d’environ 70% du montant de la mission.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29