Travail sur Internet… travail indépendant

Les travailleurs indépendants

Il existe en France 2,5 millions de travailleurs indépendants. Quatre entrepreneurs sur 10 sont des femmes.

La majorité d’entre eux travaillent à domicile, les autres dans un cabinet.

Seulement 40% d’entre eux ont décidé de quitter le monde du salariat suite à un licenciement, par choix obligé donc. La grande majorité se lance par choix volontaire.

Les travailleurs indépendants ont essentiellement entre 40 et 55 ans et possèdent un niveau d’études supérieur (Bac+4 ou Bac+5).

Le travail à domicile

travail indépendant

Il existe 1,3 millions d’entrepreneurs à domicile, 45% sont des femmes, 45% ont moins de 40 ans. Les télétravailleurs (donc salariés) représentent 4% de ces travailleurs à domicile. Les 96% restants travaillent donc à leur compte et se répartissent entre artisans, commerçants, professions libérales, professions agricoles et divers.

Hormis les professions «  »traditionnelles » telles que l’agriculteur, le commerçant ou l’artisan d’art, une émergence de nouveaux métiers, jusqu’alors exercés essentiellement dans un cadre salarial, fait depuis quelques années son apparition (secrétaire, informaticien, traducteur, graphiste, journaliste …).

Encore objet de curiosité, il est prédit que d’ici 10 ans l’entreprise à domicile (EAD) sera un phénomène de société à l’instar des Etats Unis où l’on en recense actuellement 14 millions. Demain, l’entrepreneur à domicile exercera essentiellement son activité dans les services. Il aura tendance à être suréquipé en matériel informatique pour suivre l’évolution en matière technologique. Pour répondre aux demandes des Donneurs d’ordre, les travailleurs à domicile sauront allier leurs compétences entre eux et se crééront ainsi de véritables entreprises virtuelles.

Le secrétariat

Concernant plus spécifiquement le secrétariat, ce secteur d’activités (qui englobe également la traduction, la formation bureautique, les webmasters …) regroupe 10.000 personnes travaillant en indépendant, soit 20% du secteur, le reste étant occupé par des entreprises.

Ces 10.000 personnes totalisent annuellement un chiffre d’affaires de 1 milliard de francs. Elles se répartissent 70% en traduction, 25% en secrétariat et 5% en conseils (formation, création de sites, …).

Il est néanmoins à préciser que dans ce secteur « Secrétariat », 50% des travailleurs indépendants ont un chiffre d’affaires annuel inférieur à 120.000 F et que beaucoup de personnes exercent donc leur activité dans un cadre uniquement partiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29