Complément de revenus : louer sa maison ou son appartement

remise de clés entre plusieurs personnes

Il devient de plus en plus courant de louer sa maison ou son appartement lorsque l’on est absent. Cela peut en effet constituer un complément de revenus non négligeable. Il existe cependant des règles encadrant cette pratique ainsi que certains conseils qu’il est bon de garder en tête. Découvrez comment louer votre maison ou votre appartement en toute simplicité et sécurité.

Qui peut louer son bien immobilier ?

Les propriétaires sont libres de louer leur maison ou leur appartement pour une courte durée. Celle-ci est fixée à 3 mois maximum en général. C’est ce que l’on qualifie de location saisonnière. Ce type de location peut se faire librement. Cependant, dans certaines villes de plus de 200 000 habitants, et notamment Paris et sa région, il est possible que les propriétaires doivent demander un changement d’usage auprès de la mairie. Si vous êtes locataire du bien que vous souhaitez louer, c’est alors de la sous location. C’est en principe interdit, sauf si vous obtenez une autorisation écrite de votre propriétaire.

Comment louer sa maison ou son appartement ?

Pour louer votre maison ou appartement il est conseillé de réaliser un contrat, ou bail. Il encadrera la location et permet de se prémunir contre certains soucis. Il est également obligatoire de fournir certaines informations aux locataires comme :

  • la nature du logement
  • le nombre, le type et la surface des pièces
  • un descriptif détaillé des équipements
  • la situation géographique du logement
  • les éventuelles nuisances (chemin de fer, autoroute…)
  • un dossier de diagnostic technique (performance énergétique, état des risques naturels et technologiques…)

Pour trouver des locataires potentiels, il vous suffit ensuite de diffuser une annonce. De nombreux sites de location entre particuliers existent maintenant. Le bouche à oreilles peut s’avérer efficace ainsi que passer par une agence immobilière spécialisée.

Quelles sont les démarches à suivre ?

Il est impératif de déclarer votre location meublée. Les revenus liés sont imposables et doivent être déclarés sur votre déclaration de revenus. Si vous avez besoin de conseils sur la partie fiscale et financière de cette démarche, n’hésitez pas à faire appel à un expert comptable lmnp (location meublée non professionnelle). Il est aussi préférable de prévenir votre assureur de la nouvelle situation. Celui-ci peut vous proposer une garantie supplémentaire pour que vous puissiez partir l’esprit tranquille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29